• par (Libraire)
    9 février 2021

    A lire !

    Mgr Patrick Chauvet pourrait aussi se poser la question du silence de Dieu, puisqu’il est recteur de la cathédrale de Paris. Son église est partie en fumée il y a peu… Car, oui, même les croyants se posent la question du « laisser faire » de Dieu.
    La première chose est bien sûr « le scandale du mal ». Et Mgr Patrick Chauvet affirme que « le silence de Dieu ne signifie pas son abandon. Il est là ! Telle est notre foi ! Dans l’épreuve, il faut tenir ; et comme nous sommes sans force, il nous faut accueillir l’amour qui vient de Dieu. Or, cet amour ne parle pas, il est une plénitude de présence. »
    Ensuite, l’auteur décrit le silence de Dieu dans les Ecritures, rappelle que le christianisme est la religion de la Parole, nous parle du désir de Dieu et des psaumes de désir.
    C’est dans la prière que Dieu nous parle, si on en croit Mgr Patrick Chauvet, mais aussi Elisabeth de la Trinité et bien d’autres.
    C’est dans ce cœur à cœur que nous pouvons être en présence de Dieu.