EAN13
3560530861122
Dimensions
12 x 14 x 0 cm
Poids
70 g

Reine Du Ciel - Missa Ave Regina Celorum

Ensemble Diabolus In Musica

Bayard Musique

Offres

  • Vendu par Librairie Siloë La Roche sur Yon
    19.90
L’ensemble Diabolus in Musica interprète la Messe Ave Regina Cælorum, ultime chef d’œuvre de Guillaume Du Fay, très grand représentant du génie musical français, l’un des compositeurs les plus importants de notre histoire.
Quand il compose sa messe Ave Regina Cælorum au milieu du XVe siècle (1464), Guillaume Du Fay est sans doute le plus célèbre compositeur d’Europe. Après avoir voyagé en Savoie et en Italie (il a travaillé pour la chapelle pontificale), c’est imprégné de l’art de la Renaissance italienne qu’il revient sur ses terres natales, à Cambrai, pour y prendre la responsabilité de maître de chapelle de la cathédrale.
Les différentes parties de cette messe s’inspirent du thème grégorien de l’Ave Regina Cælorum. Le compositeur y atteint des sommets d’expressivité, une maîtrise confondante du contrepoint et des sonorités brillantes qui laissent deviner un humanisme touchant et raffiné. Pour la dernière et la plus importante œuvre de sa vie, le maître cambrésien va déployer tous ses talents dans une immense architecture musicale, avec d’impressionnantes complexités rythmiques, toujours au service de la dévotion et de la beauté. Du Fay réussit le tour de force de rendre parfaitement audible la mélodie de l’antienne grégorienne dont il s’est servi pour composer sa messe, enrobée dans une polyphonie dense et extrêmement brillante. Cette messe marque donc le spectaculaire épanouissement du Moyen Âge et laisse déjà entendre les évolutions stylistiques menant lentement vers la Renaissance.
C’est une œuvre majeure de la musique polyphonique du XVe siècle, accompagnée sur cet album par des pièces de plain-chant et d’autres compositions de Guillaume Du Fay dédiées à la Vierge ; des œuvres qui nous replacent au cœur de la dévotion mariale et musicale d’une grande cathédrale au XVe siècle.
« La dernière messe de Du Fay, ultime chef d’œuvre du Moyen Âge, annonçant la Renaissance, à la fois éblouissante apothéose et aube prometteuse, en l’honneur de la Vierge Marie ».
S'identifier pour envoyer des commentaires.