DIEU AU COEUR DE LA CRISE
EAN13
9782889593057
ISBN
978-2-88959-305-7
Éditeur
Parole et silence
Date de publication
Collection
PAPE FRANCOIS
Dimensions
21 x 11 x 1 cm
Poids
124 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Dieu Au Coeur De La Crise

Parole et silence

Pape Francois

Offres

  • Vendu par Librairie Siloë La Roche sur Yon
    10.00

  • Vendu par Librairie Siloë La Rochelle
    10.00
CE LIVRE REGROUPE LES DIFFERENTES INTERVENTIONS DU PAPE FRANçOIS A PROPOSE DE LA CRISE EPIDEMIQUE
"Ce Noël est le Noël de la pandémie, de la crise sanitaire, de la crise économique, sociale et même ecclésiale qui a frappé aveuglément le monde entier. La crise a cessé d'être un lieu commun des discours et de l'establishment intellectuel pour devenir une réalité partagée par tous. Ce fléau est une mise à l'épreuve qui n'est pas indifférente et, en même temps, une grande occasion de nous convertir et de retrouver une authenticité.
Lorsque le 27 mars dernier, sur le parvis de Saint-Pierre, devant une place vide mais remplie d'une appartenance commune qui nous unit de tous les coins du monde, quand j'ai voulu prier là pour tous et avec tous, et j'ai eu l'occasion de dire tout haut la signification possible de la "tempête" (cf. Mc 4, 35-41) qui s'était abattue sur le monde : « La tempête démasque notre vulnérabilité et révèle ces sécurités, fausses et superflues, avec lesquelles nous avons construit nos agendas, nos projets, nos habitudes et priorités. Elle nous démontre comment nous avons laissé endormi et abandonné ce qui alimente, soutient et donne force à notre vie ainsi qu'à notre communauté. La tempête révèle toutes les intentions d'"emballer" et d'oublier ce qui a nourri l'âme de nos peuples, toutes ces tentatives d'anesthésier avec des habitudes apparemment "salvatrices", incapables de faire appel à nos racines et d'évoquer la mémoire de nos anciens, en nous privant ainsi de l'immunité nécessaire pour affronter l'adversité. A la faveur de la tempête, est tombé le maquillage des stéréotypes avec lequel nous cachions nos "ego" toujours préoccupés de leur image ; et reste manifeste, encore une fois, cette appartenance commune (bénie), à laquelle nous ne pouvons pas nous soustraire : le fait d'être frères »."
21.12.2020
S'identifier pour envoyer des commentaires.