l'équipe Siloë

https://www.facebook.com/librairiesiloe

Berlin, 1989 : un mur s'écroule, Journal d'Anita, Berlin-Est

Journal d'Anita, Berlin-Est

Gallimard Jeunesse

12,50
par (Libraire)
3 janvier 2020

A lire !

C’est l’histoire d’une jeune fille Est-allemande qui raconte sa vie dans un journal. Elle rêve d’être nageuse professionnelle et de participer aux JO de 1992 de Barcelone.
Mais le quotidien en Allemagne de l’Est est rude et son parcours semé d’embûches.
Les jeunes lecteurs qui aiment l’Histoire devraient lire ce livre car c’est un tableau réaliste et intéressant de la vie Est-allemande.

Signé un jeune lecteur de Siloë (13 ans)

Qui leur jettera la première pierre ?

Chauveau, Jean-Philippe

Salvator

20,00
par (Libraire)
10 décembre 2019

A lire !

Le Père Jean-Philippe a fondé plusieurs associations au service des plus exclus. Il a déjà écrit un précédent livre : « Que celui qui n’a pas jamais péché… » en 2013, qui a connu un grand succès en librairie.
Son apostolat est tourné vers les SDF, les prostituées et les toxicomanes.
Du premier camping-car du bois de Boulogne à la maison d’accueil Magdalena, en passant par les pèlerinages à Lourdes, le Père Jean-Philippe nous fait découvrir les réalités de l’accompagnement des personnes prostituées.

Au fil des témoignages qu’il nous livre, ces personnes prostituées nous entraînent dans la simplicité de leur foi et de leur quête spirituelle.
Le Père Jean-Philippe affirme que, s’il est au contact de ces personnes en marge pour les servir, « les plus pauvres se sont occupés de [lui] ».
Il nous parle aussi de l’exigence de l’Evangile, celle d’avoir le ‘souci’ de tous nos frères, sans distinction de race ou de situation sociale.

SEUL L'AMOUR DEMEURE

Amirante Chiara

Éditions de l'Emmanuel

18,00
par (Libraire)
10 décembre 2019

Une ode à la joie

Chiara Amirante est une italienne de 53 ans, qui a fondé la communauté Nuovi Orizzonti, présente dans le monde entier. C’est aussi une personnalité bien connue au Vatican, puisque Jean-Paul II l’avait nommée consulteur du Conseil Pontifical pour les migrants, et que Benoit XVI l’a ensuite nommée membre du Conseil Pontifical pour la promotion de la Nouvelle Evangélisation.

Chira Amirante a un parcours très atypique.
Après une période loin de la foi et une grave maladie, elle va retrouver la foi en rejoignant les plus pauvres et les exclus. Elle va même dire le Christ aux drogués, aux prostituées et à tous ceux qui semblent perdus…
Il transparaît de ce témoignages une Joie profonde. Cette Joie de Chiara Amirante dans son service des exclus, elle la puisse sans nulle doute dans sa volonté de vivre l’Evangile de manière radicale.

La Vierge et moi
13,90
par (Libraire)
16 novembre 2019

Marion Muller-Collard, l’auteure, est une théologienne protestante bien connue dans le monde de l’édition chrétienne. En effet, elle a déjà publié de très beaux textes tels que « L’autre Dieu » ou encore « L’intranquillité ».
Son regard de théologienne protestante est donc intéressant sur la figure de Marie, d’autant plus qu’elle l’appelle « la Vierge » dans son titre.

Marion Muller-Collard est connue pour être très accessible.
Dans une écriture toujours simple et littéraire, elle nous livre des textes pleins de douceur et d’humanité.
Dans ce livre, elle imagine trois femmes qui se croisent, se rencontrent et s’interpellent au pied d’une statue de la Vierge : une est amoureuse, l’autre est jeune maman, la dernière est une clocharde. Elles vont toutes les trois se confier les unes aux autres, avant de finir par tout confier avec la Vierge, la mère par excellence.
C’est un texte plein d’humour et de sagesse qui fait la part belle aux solidarités féminines.

Hors service, Hospitalisé d'urgence, ma rencontre brutale avec la souffrance et la fragilité

Hospitalisé d'urgence, ma rencontre brutale avec la souffrance et la fragilité

Artège Editions

12,90
par (Libraire)
16 novembre 2019

L’auteur, l’abbé Pierre Amar, est un des prêtres co-fondateurs du Padreblog. Il est du diocèse de Versailles, il a 45 ans et il est très actif dans ses activités pastorales.
Un jour, durant l’été 2018, il est en croisière pour accompagner un groupe de jeunes cathos. Il est pris d’énormes douleurs, il est débarqué d’urgence en Italie, à l’hôpital le plus proche. Après de nombreux examens et faux diagnostics, on lui trouve une tumeur envahissante.
Il est « hors service ».
Encore aujourd’hui, son évêque lui a donné comme « nomination de septembre » : prier, manger, dormir (dans cet ordre).

Quand on vit une telle expérience, même en tant que prêtre, le récit est très humain. Faire l’expérience de la souffrance, de la très forte douleur, de l’extrême dépendance aux médicaments et aux personnels soignants lui a fait vivre une forme de pauvreté qui s’est aussi traduite par une pauvreté spirituelle.
En effet, quand la douleur est très forte, plus moyen de se concentrer, plus moyen de lire la liturgie des heures, plus moyen de dire la messe. Seule la prière simple du chapelet reste accessible…