AU côté des plus faibles

Au Mexique, le Père Alejandro Solalinde a fondé en 2007 « Hermanos en el Camino » qui est un centre d’aide pour les migrants en route vers les Etats-Unis. Et, effectivement, les narcotrafiquants veulent sa peau…
Un million de dollars. Les trafiquants de drogue ont promis un million de dollars à celui qui voudra bien tuer le Père Alejandro. Sa tête est tout simplement mise à prix !
La situation des migrants mexicains, un demi-million d’hommes, de femmes et d’enfants, espérant un meilleur avenir aux Etats-Unis, voulant fuir la violence et la misère, est encore aggravée par la férocité des narcotrafiquants. En plus de vivre du trafic de drogue, ils profitent des migrants pour s’enrichir d’avantage par un racket des plus organisé.
Le père Alejandro Solalinde n’hésite pas à dénoncer les abus et les violences que les narcotrafiquants font subir aux migrants mexicains. Cela lui a valu de très nombreuses menaces de mort.
Ce livre est une suite de chroniques décrivant le contexte social et politique du Mexique. Il décrit la vie du père Alejandro Solalinde, sa vocation et son œuvre au profit des migrants d’Amérique centrale, victimes d’enlèvements, de trafic d’organes, d’esclavage et de la prostitution.
Pour alerter l’opinion publique et obliger les décideurs politiques à agir, il a obtenu plusieurs prix pour ses efforts, comme le prix national des Droits de l’homme. Plusieurs associations ont présenté sa candidature au Prix Nobel de la paix.
Ce livre est le témoignage particulièrement poignant d’un homme qui, pour servir son Dieu, se met du côté des plus faibles…

Tous les conseils de lecture